SAPRIS

Santé, pratiques, relations et inégalités sociales en population générale pendant la crise COVID-19

Le projet SAPRIS est une enquête longitudinale en population générale qui appréhende les enjeux épidémiologiques et sociaux de la crise sanitaire en France. Il s’appuie sur cinq cohortes nationales en population générale totalisant plus de 200 000 personnes : Constances – Etude familiale E3N-E4N – Elfe – Epipage2 – NutriNet Santé. Les participants sont interrogés à propos des enjeux de l’épidémie et des mesures de confinement. Sont notamment étudiés l’incidence des symptômes du Covid-19 et d’autres problèmes de santé, le recours ou le renoncement aux soins, la perception du risque, les effets des mesures de prévention sur la vie quotidienne, les relations sociales et le travail, la confiance dans les recommandations publiques et scientifiques. L’impact du confinement sur les enfants est également un enjeu, qu’il s’agisse des relations avec leurs parents, des loisirs, et notamment l’utilisation des écrans, ainsi que les conditions de leur scolarité à domicile, leur bien-être en situation de confinement. Les problématiques liées à l’enfance sont plus particulièrement examinées parmi les participants des cohortes Elfe/Epipage.

Cette enquête nationale est menée par un groupe pluridisciplinaire de chercheur.e.s de l’Inserm, de l’Ined, du CNRS, des Universités Paris-Saclay, Sorbonne Université, de Sorbonne Paris Nord et Paris Dauphine-PSL, du CNAM et de l’INRAe.